Monument national des anciens combattants autochtones – Commission de la capitale nationale

11 novembre 2013

0 commentaire



Nom de l’objet : Monument national des anciens combattants autochtones
Artiste/Fabricant/Manufacturier/Fondateur : Lloyd Pinay
Matériau/Technique/Média : Bronze, base en pierre en forme de losange provenant d’une carrière de Shawinigan (Québec)
Date de début de production et date de fin de production : 2001
Dimension (H x L x P en centimètres) : Hauteur : 520 cm
Nom de l’établissement : Commission de la capitale nationale
Droit d’auteur : Commission de la capitale nationale. Contribution de l’artiste Lloyd Pinay

Transcription

Les peuples autochtones ont servi leur pays dans des missions de maintien de la paix et sur les champs de bataille partout dans le monde. Cette œuvre est l’affirmation de leur immense contribution.

La sculpture montre quatre personnages qui évoquent les Inuits, les Métis et la Premières Nations. Deux portent une arme et deux autres des objets spirituels. Fiers, déterminés, ils font face aux quatre points cardinaux.

Un aigle les surplombe, symbole du créateur et de l’esprit des Premiers Peuples.

Tout autour, quatre animaux mythiques dans diverses cultures autochtones montent la garde : le loup, le wapiti, l’ours et le buffle. C’est grâce aux anciens combattants autochtones que ce monument a vu le jour. Pour que le sacrifice de leurs camarades reste dans les mémoires.

Description

Hommage à une contribution méconnue

Les Premiers Peuples du Canada ont répondu plus d’une fois à l’appel de leur pays. À Ottawa, au cœur de la ville, un monument rend hommage à tous ceux d’entre eux qui ont joint les Forces canadiennes depuis la Première Guerre mondiale. L’imposante sculpture de six mètres rappelle par sa taille toute l’ampleur de leur sacrifice… alors qu’ils n’avaient pas encore le droit de vote.

Le monument a été dévoilé le 21 juin 2001, Journée nationale des Autochtones, grâce à la persévérance de l’Association nationale des anciens combattants autochtones, qui milite pour la reconnaissance des réalisations des Premiers Peuples. Les soldats autochtones sont notamment reconnus comme d’excellents éclaireurs et tireurs d’élite.

Le monument de bronze et de granit est l’œuvre de l’artiste Lloyd Pinay, de la Première nation de Peepeekisis, en Saskatchewan. Il évoque l’harmonie avec la nature, une valeur fondamentale chez les Premiers Peuples. Les humains, les plantes et les animaux vivent liés les uns aux autres dans une forme de cercle. Et tous sont habités par des esprits que l’on doit respecter et honorer.

Quatre bêtes qui incarnent autant d’esprits — le loup, le buffle, le wapiti et l’ours — guident les guerriers dans leur quête de la victoire et de la paix. Hommes et femmes des communautés autochtones, métis et inuites sont représentés par les personnages. Ces derniers portent une arme, mais aussi des objets spirituels essentiels : une plume d’aigle et un calumet.

Symbole du créateur, l’oiseau-tonnerre domine le monument, unifiant et guidant le monde sous lui.

Lisez l’article sur l’objet »

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Pinterest

Mots-clés : , , , ,

Laisser un commentaire

Défi-réponse