Peinture Shaman and Disciples de Norval Morrisseau, 1979

L'artiste-chaman Norval Morrisseau enseignant à ses élèves

Norval Morrisseau (1931/33-)
1979
1979.34.7
© 2006, Collection McMichael d'art canadien. Tous droits réservés.


«Je suis un artiste et un chaman. Le rôle traditionnel du chaman est de capter la puissance et les forces vitales des esprits au moyen d'objets comme des talismans. Dans ce cas-ci, le talisman possède des pouvoirs magiques et miraculeux. Mes tableaux sont également des icônes, c'est-à-dire des images qui aident à concentrer les pouvoirs spirituels issus des croyances et de la sagesse traditionnelles. Je me considère comme une sorte de psychologue spirituel… Je marie les mondes visible et invisible et favorise leur union harmonieuse.»1

«Je suis un artiste et un chaman. Le rôle traditionnel du chaman est de capter la puissance et les forces vitales des esprits au moyen d'objets comme des talismans. Dans ce cas-ci, le talisman possède des pouvoirs magiques et miraculeux. Mes tableaux sont également des icônes, c'est-à-dire des images qui aident à concentrer les pouvoirs spirituels issus des croyances et de la sagesse traditionnelles. Je me considère comme une sorte de psychologue spirituel… Je marie les mondes visible et invisible et favorise leur union harmonieuse.»1

1 Lister Sinclair et Jack Pollock, The Art of Norval Morrisseau (Toronto : Methuen, 1979) 7.


© 1979, Methuen.Tous droits réservés.

Dans le cadre de Shaman and Disciples, Norval Morrisseau explique qu'il est le chaman (avec la barbe) ; le jeune homme à sa gauche est son frère cadet, Brian ; l'homme à sa droite est son fidèle ami, l'acteur et musicien Shingoose (Curtis Johnnie). Le chaman instruit ses étudiants et disciples - les Chelas - alors qu'il se trouve sur le plan astral près de la Cité de la Lumière. (Selon la théosophie, un niveau ou plan se situe en dehors de la perception humaine normale.) Morrisseau croit qu'il existe, la plupart du temps, spirituellement sur le plan astral.

Le symbolisme et l'imagerie personnelle de Morrisseau non seulement reflètent son existence spirituelle et ses croyances religieuses mais également représentent les légendes traditionnelles et valeurs culturelles de son peuple, les Ojibways (également épelés Ojibwés et Ojibwas). Ses images sont composées de formes stylisées aux couleurs vives délimitées et séparées par des contours noirs fluides et prononcés qui sont devenus la caractéristiq Pour en lire plus

Dans le cadre de Shaman and Disciples, Norval Morrisseau explique qu'il est le chaman (avec la barbe) ; le jeune homme à sa gauche est son frère cadet, Brian ; l'homme à sa droite est son fidèle ami, l'acteur et musicien Shingoose (Curtis Johnnie). Le chaman instruit ses étudiants et disciples - les Chelas - alors qu'il se trouve sur le plan astral près de la Cité de la Lumière. (Selon la théosophie, un niveau ou plan se situe en dehors de la perception humaine normale.) Morrisseau croit qu'il existe, la plupart du temps, spirituellement sur le plan astral.

Le symbolisme et l'imagerie personnelle de Morrisseau non seulement reflètent son existence spirituelle et ses croyances religieuses mais également représentent les légendes traditionnelles et valeurs culturelles de son peuple, les Ojibways (également épelés Ojibwés et Ojibwas). Ses images sont composées de formes stylisées aux couleurs vives délimitées et séparées par des contours noirs fluides et prononcés qui sont devenus la caractéristique de la Woodland School of Art, un style artistique qui a été mis au point par Morrisseau.


© 2006, Collection McMichael d'art canadien. Tous droits réservés.

Norval Morrisseau

Norval Morrisseau à la Collection McMichael d'art canadien, 1979 Photo de Ian Samson, Archives de la Collection McMichael d'art canadien

Photo par Ian Samson

© Archives de la Collection McMichael d'art canadien. Tous droits réservés.


Norval Morrisseau est né entre 1931 et 1933.  Il a été élevé par ses grand-parents maternels sur la réserve Sand Point, près de Thunder Bay (Ontario). L'aîné de sept garçons, il a été élevé par ses grands-parents maternels. C'est par l'entremise de son grand-père que Morrisseau apprend à propos de l'héritage des croyances ojibways et a été formé aux manières de faire d'un chaman [chef spirituel]. [Il] a [également] été exposé au christianisme en bas âge par l'intermédiaire de sa grand-mère catholique. Au cours des années 1970, il s'est intéressé à la philosophie spirituelle d'Eckankar et à ses théories des visions astrales et des voyages de l'âme. Toutes ces expériences ont influencé son développement artistique.



Morrisseau a quitté l'école tôt, et en tant que jeune personne a été peu exposé aux arts visuels (il est un artiste autodidacte). Plutô Pour en lire plus

Norval Morrisseau est né entre 1931 et 1933.  Il a été élevé par ses grand-parents maternels sur la réserve Sand Point, près de Thunder Bay (Ontario). L'aîné de sept garçons, il a été élevé par ses grands-parents maternels. C'est par l'entremise de son grand-père que Morrisseau apprend à propos de l'héritage des croyances ojibways et a été formé aux manières de faire d'un chaman [chef spirituel]. [Il] a [également] été exposé au christianisme en bas âge par l'intermédiaire de sa grand-mère catholique. Au cours des années 1970, il s'est intéressé à la philosophie spirituelle d'Eckankar et à ses théories des visions astrales et des voyages de l'âme. Toutes ces expériences ont influencé son développement artistique.



Morrisseau a quitté l'école tôt, et en tant que jeune personne a été peu exposé aux arts visuels (il est un artiste autodidacte). Plutôt, il s'est tourné vers les enseignements de ses aînés, les peintures sur roches qu'il a étudiées dans sa jeunesse, et les outils du chamanisme.



Morrisseau est connu comme l'Oiseau tonnerre de cuivre – un nom qu'il a reçu en tant que jeune homme. Dans la culture ojibway, l'oiseau tonnerre agit comme un intermédiaire ; jumelé au « cuivre », le nom suggère que Morrisseau a la capacité d'unir les pouvoirs opposés de l'eau souterraine / la terre souterraine et les cieux au-delà. L'Oiseau tonnerre de cuivre signe ses tableaux au moyen de ce nom représenté par une écriture syllabique.1


Fondateur de la Woodland School of Art, Morrisseau a développé un style artistique reconnu pour ses impressions radiographiques, ses couleurs riches et vibrantes, et ses formes aplaties et sinueuses séparées par des traits noirs épais. Son art a influencé les travaux d'autres artistes bien connus des Premières Nations tels que Daphne Odjig et Carl Ray qui ont assimilé son iconographie et son style pictographique dans leurs propres œuvres. Les thèmes abordés par Morrisseau incorporent les légendes et anecdotes du peuple ojibway et, à ce titre, offre un aperçu de la culture ojibway.

Au cours des années 1960, l'œuvre de Morrisseau a reçu une distinction avec l'appui du galeriste torontois Jack Pollock. Par suite de son succès artistique, il s'est vu remettre l'Ordre du Canada et a été honoré par l'Assemblée des Premières Nations.

1 La date de naissance exacte de Norval Morrisseau est inconnue. À ce sujet, les documents d'archives avancent qu'il serait né entre 1931 et 1933. Le lieu de sa naissance reste incertain.

2The Art of Norval Morrisseau, The Writings of Basil H. Johnston (Calgary: The Glenbow Museum, 1999) 1.
 


© 1999, Le Museé Glenbow. Tous droits réservés.

Le galeriste torontois Jack Pollock discute du caractère unique de l'œuvre de Norval Morrisseau. « Un paradoxe de Norval Morrisseau », 1974

Au fil des ans, les tableaux de Morrisseau ont fait découvrir des mondes inusités à de nombreuses personnes dont Jack Pollock, propriétaire d'une galerie d'art. « Jack, vous êtes réputé pour avoir découvert Norval Morrisseau. Comment les œuvres de Norval se distinguent-elles des autres réalisations de l'art canadien ? » « On y voit le désir d'un artiste de communiquer sa détermination et sa force de caractère. Du point de vue esthétique, on retrouve un sens inné de la composition allié à la puissance d'une imagerie volontiers inédite. L'originalité pénètre ses œuvres. Il est un des rares artistes à interpréter avec brio les légendes et mythes de son peuple. Toutefois, ses images de demi-dieux, du monde animal et de l'homme-poisson lui sont propres. J'avais l'impression de n'avoir jamais vu auparavant des représentations empreintes d'une telle originalité. »

Office national du film du Canada

© 1974, Avec la permission de l'Office national du film du Canada. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

L'objet d'apprentissage Shaman and Disciples de Norval Morrisseau est conçu pour que les élèves et les enseignants atteignent les objectifs suivants : 

  • Apprendre sur l'artiste et sa contribution à l'art canadien;
  • Explorer des thèmes relatifs à l'histoire et au patrimoine culturel du Canada;
  • Établir des liens entre l'art et l'identité culturelle;
  • Apprendre sur un type d'art canadien (l'art des Premières Nations) et démontrer une connaissance de l'art des autres cultures, nations et groupes;
  • Identifier, rechercher et décrire les caractéristiques visuelles et thèmes se trouvant dans l'art canadien et les autres cultures;
  • Démontrer une compréhension que la fonction de l'art peut varier d'une culture à l'autre;
  • Discuter et analyser une œuvre d'art en utilisant les principes de design et autres termes artistiques, et classifier une œuvre d'art par période, style et sujet;
  • Utiliser le vocabulaire artistique approprié relativement aux matériaux, aux procédés et aux technologies;
  • Démontrer une compréhension des matériaux, des habiletés élémentaires et des concepts de la peinture;
  • Identifier les habiletés requises dans les diverses techniques d'arts visuels et carrières artistiques.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons