1,000,000 Canadian Pennies, installation au Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse.

1 000 000 de pièces de 1 cent canadiennes, 1979. Collection du Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse. Don de l’artiste, avec la contribution de la Banque Scotia.

Gerald Ferguson
vers 1979
Nouvelle-Écosse, CANADA
2002.126
© 2006, Le musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse. Tous droits réservés.


Gerald Ferguson est l’un des artistes les plus célèbres du Canada. Il a enseigné au NSCAD, à Halifax, de 1968 à 2004. Auparavant, il avait enseigné au Wilmington College dans l’Ohio, au Kansas City Art Institute et au California Institute of the Arts. Ferguson expose depuis plus de 30 ans. Il a organisé plus de 35 expositions individuelles et participé à un nombre encore plus impressionnant d’expositions collectives. Ses œuvres ont été montrées dans tous les grands musées publics au Canada ainsi qu’aux États-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Pologne, en France et au Japon. Surtout connu comme peintre, Ferguson a également fait de l’édition, de la performance et de la sculpture.

1 000 000 de  pièces de 1 cent canadiennes est une œuvre clé de la période d’art conceptuel de Ferguson. L’artiste s’interroge sur ce qui fait la valeur d’une œuvre. 1 000 000 de pièces de 1 cent canadiennes représente la valeur, de façon litt&ea Pour en lire plus
Gerald Ferguson est l’un des artistes les plus célèbres du Canada. Il a enseigné au NSCAD, à Halifax, de 1968 à 2004. Auparavant, il avait enseigné au Wilmington College dans l’Ohio, au Kansas City Art Institute et au California Institute of the Arts. Ferguson expose depuis plus de 30 ans. Il a organisé plus de 35 expositions individuelles et participé à un nombre encore plus impressionnant d’expositions collectives. Ses œuvres ont été montrées dans tous les grands musées publics au Canada ainsi qu’aux États-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Pologne, en France et au Japon. Surtout connu comme peintre, Ferguson a également fait de l’édition, de la performance et de la sculpture.

1 000 000 de  pièces de 1 cent canadiennes est une œuvre clé de la période d’art conceptuel de Ferguson. L’artiste s’interroge sur ce qui fait la valeur d’une œuvre. 1 000 000 de pièces de 1 cent canadiennes représente la valeur, de façon littérale mais aussi, bien sûr, symbolique. Cette œuvre oblige l’observateur à se pencher sur la façon dont il perçoit l’art. Le musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse possède la plus importante collection d’œuvres de Gerald Ferguson, dont un grand nombre ont été donnée au musée par l’artiste.

© 2006, Le musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse. Tous droits réservés.

Qu’est-ce qui fait la valeur d’une chose? Est-ce la rareté? Si quelque chose n’existe qu’à un seul exemplaire et que plus d’une personne le veut, alors il possède une valeur inhérente. Est-ce la beauté? Les diamants sont de belles pierres et ils sont rares. Les marguerites sont belles elles aussi, mais elles ne sont ni précieuses ni très rares. Cela nous ramène à la notion de rareté. La valeur de l’art peut découler de sa rareté. Il n’y a qu’un nombre limité d’œuvres de Picasso! D’autres raisons (l’excellence, la beauté, l’importance historique, la mode) jouent également un rôle mais, au bout du compte, la valeur, du moins la valeur monétaire, est une question d’offre et de demande. 1 000 000 de pièces de 1 cent canadiennes de Gerald Ferguson est, d’une certaine façon, une réflexion sur la valeur.

L’œuvre est issue d’une idée et d’une question.
À quoi ressemble un million? Pendant des an Pour en lire plus
Qu’est-ce qui fait la valeur d’une chose? Est-ce la rareté? Si quelque chose n’existe qu’à un seul exemplaire et que plus d’une personne le veut, alors il possède une valeur inhérente. Est-ce la beauté? Les diamants sont de belles pierres et ils sont rares. Les marguerites sont belles elles aussi, mais elles ne sont ni précieuses ni très rares. Cela nous ramène à la notion de rareté. La valeur de l’art peut découler de sa rareté. Il n’y a qu’un nombre limité d’œuvres de Picasso! D’autres raisons (l’excellence, la beauté, l’importance historique, la mode) jouent également un rôle mais, au bout du compte, la valeur, du moins la valeur monétaire, est une question d’offre et de demande. 1 000 000 de pièces de 1 cent canadiennes de Gerald Ferguson est, d’une certaine façon, une réflexion sur la valeur.

L’œuvre est issue d’une idée et d’une question.
À quoi ressemble un million? Pendant des années, cette œuvre a vécu à l’état d’idée, de proposition, de possibilité. Avant 2003, il n’y avait pas de collection de 1 000 000 de pièces de 1 cent, simplement la possibilité que l’œuvre prenne forme chaque fois que 10 000 $ en pièces de 1 cent étaient empilés. Lorsque l’œuvre a finalement été créée, en 1979, sa valeur en tant qu’œuvre d’art et sa valeur matérielle étaient identiques: 10 000 $. De fait, dans sa proposition, Ferguson indiquait que le propriétaire d’une telle œuvre pourrait la garder à la banque, ce qui augmenterait sa valeur à mesure que les intérêts s’accumuleraient.

Cette œuvre est l’une des plus célèbres de l’art conceptuel canadien, et sa valeur est bien supérieure au coût de son matériau. Pourtant, il ne s’agit que de pièces de 1 cent, simples symboles de la valeur monétaire, chaque pièce ne valant que 1 cent. Dans ce cas-ci, le tout représente certainement plus que le total de ses parties.

La valeur est un concept difficile à cerner. Quiconque possède 10 000 $ pourrait faire un amas de un million de pièces de 1 cent, mais serait-ce de l’art? Sans doute pas. Ferguson a été le premier à le faire. L’originalité est un autre critère de valeur.


© 2006, Le musée des beaux-arts de la Nouvelle Écosse. Tous droits réservés.

Un jeu interactif sur l’œuvre de Gerald Ferguson.

Le musée des beaux-arts de la Nouvelle Écosse.
Le musée des beaux-arts de la Nouvelle Écosse.

Nouvelle-Écosse, CANADA
© 2006, Le musée des beaux-arts de la Nouvelle Écosse. Tous droits réservés.


Choix Multiple : Choisissez une reponse à partir de la liste donnée.

Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse
Le musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse
20e siècle
Nouvelle-Écosse, CANADA
© 2006, Le musée des beaux-arts de la Nouvelle Écosse. Tous droits réservés.


Autres images de l'installation par Gerald Ferguson

Le musée des beaux-arts de la Nouvelle Écosse.
Le musée des beaux-arts de la Nouvelle Écosse.
20e siècle
Nouvelle-Écosse, CANADA
© 2006, Le musée des beaux-arts de la Nouvelle Écosse. Tous droits réservés.


Discussion de l'art de Gerald Ferguson

Discutez de ce qui fait la valeur de l’art : l’originalité, la rareté, le concept, l’esthétique? Gerald Ferguson aime utiliser le cuivre dans ses œuvres. Quelles propriétés donnent au cuivre son intérêt?

Gerald Ferguson
Le musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse
20e siècle
Nouvelle-Écosse, CANADA
2002.126
© 2006, Le musée des beaux-arts de la Nouvelle Écosse. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

  • Démontre une compréhension de la vie d'un artiste dans un contexte culturel/ historique/ sociale
  • Explore les sources qu'utilise l'artiste afin de nous informer et nous inciter à se questionner et à réfléchir.
  • Démontre une compréhension de la façon dont les expériences des artistes sont reflétées dans leur œuvres d'art


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons