alienspecies.royalbcmuseum.bc.ca/contenu/observations

Cliquez sur le lien pour visiter la carte des Observations des envahisseurs sur le site Web Des envahisseurs parmi nous. Quelles espèces se sont rendues dans votre quartier? Où a-t-on vu des achigans à petite bouche et à grande bouche? En avez-vous vu un? Prenez une photo et indiquez l’endroit sur la carte interactive.
alienspecies.royalbcmuseum.bc.ca/contenu/observations

Cliquez sur le lien pour visiter la carte des Observations des envahisseurs sur le site Web Des envahisseurs parmi nous. Quelles espèces se sont rendues dans votre quartier? Où a-t-on vu des achigans à petite bouche et à grande bouche? En avez-vous vu un? Prenez une photo et indiquez l’endroit sur la carte interactive.

© 2011, Royal British Columbia Museum Corporation. Tous droits réservés.

Photo d’un achigan à petite bouche

L’achigan à petite bouche a été introduit en Colombie-Britannique

Province de la Colombie-Britannique, ministère de l’Environnement

Province de la Colombie-Britannique, ministère de l’Environnement


Illustration de la différence entre la bouche d’un achigan à petite bouche et celle d’un achigan à grand bouche.

Les achigans à petite bouche et à grande bouche se ressemblent, sauf pour la bouche. Si la bouche atteint seulement le centre de l’œil, c’est un achigan à petite bouche. Si la bouche va au-delà de l’œil, c’est un achigan à grande bouche.

Colleen MacIsaac.

© 2011, Royal British Columbia Museum Corporation. Tous droits réservés.


Vidéo du conservateur du Musée royal de la Colombie-Britannique, Gavin Hanke, parlant des, l’achigan à petite bouche.

Gavin Hanke, conservateur de zoologie des vertébrés au Musée royal de la Colombie-Britannique parle des achigans à petite bouche et à grande bouche (Micropterus dolomieu, Micropterus salmoides) et de leurs effets sur la durabilité des écosystèmes indigènes de la Colombie-Britannique.

Royal BC Museum – Où vit le passé

Des envahisseurs parmi nous

L’achigan à petite bouche et à grande bouche

Gavin Hanke, conservateur en zoologie des vertébrés, Royal BC Museum

Je m’appelle Gavin Hanke, conservateur en zoologie des vertébrés au Musée royal de la Colombie-Britannique. Les deux genres d’achigan, à petite bouche et à grande bouche, ont une assez grande bouche. Les achigans à grande bouche, même les jeunes, en voici un très petit, ont une bande le long du corps. L’achigan à petite bouche a des barres verticales. Celle-là est en train de pâlir. En fait, tous les spécimens pigmentés pâlissent L’achigan à petite bouche a des barres verticales sur le corps tandis que l’achigan à grande bouche à une longue bande sur le côté.

Vous pouvez aussi regarder la longueur de la bouche. Chez l’achigan à grande bouche, la mâchoire supérieure s’étend derrière l’œil. Elle ne s’étend pas chez l’achigan à petite bouche. C’est très évident quand on les voit, surtout les frais. C’est plus difficile chez ceux qui sont préservés. Ils sont distincts.

En tant qu’espèces envahissantes, ils se reproduisent très bien. Leurs populations croissent donc assez rapidement avec l’aide des gens qui les transportent dans l’ensemble de la province. Ils ont une grande bouche. Ils vous disent plus ou moins qu’ils sont des prédateurs.

Pensez aux têtards, aux insectes aquatiques, aux écrevisses. Tout ce qu’ils peuvent manger, ils le mangeront. Je les ai vus manger des grenouilles, des souris, un oiseau qui s’était posé sur l’eau, un petit oiseau. J’en ai déjà eu un dans un aquarium qui mangeait des frites. Ils mangent n’importe quoi. Ils mangeront tout ce qui vient près d’eux.

Ils sont aussi très territoriaux. Lors de la reproduction, ils défendent une région. Ils créent un nid et ils évinceront tout ce qui vient près d’eux. Ils ne tolèrent même pas un escargot. Ils éloigneront un escargot du lieu de nidification. Ils attaqueront tout poisson qui s’approchera. Ils sont très agressifs.

Ils perturbent grandement l’écosystème indigène. Vous avez un habitat et une flore qui ont changé lentement au cours des quelque mille dernières années et si vous ajoutez un nouveau prédateur glouton, cela changera vraiment les choses.

Le vrai problème est la façon dont ils se dispersent. Les gens aiment les pêcher et ils transporteront un seau d’achigans pour le vider dans un nouveau lac. Nous les aidons vraiment à se disperser dans l’ensemble de la province. Si vous introduisez un nouveau prédateur, il perturbera sérieusement le système.

 

Royal BC Museum

© 2011, Royal British Columbia Museum Corporation. Tous droits réservés.


Description
Les achigans à petite bouche et à grande bouche sont des exemples d’espèces exotiques envahissantes qui ont un impact sur la durabilité de nos écosystèmes indigènes en Colombie-Britannique. Les élèves explorent les ressources de cet objet d’apprentissage Menaces à la toile de la vie et le site Web Des envahisseurs parmi nous, puis créent un jeu de société qui démontre leur compréhension des questions concernant certaines espèces introduites.

Méthode
1. Donnez aux élèves le temps d’explore l’objet d’apprentissage et le site Web Des envahisseurs parmi nous. Apportez dans la classe un exemple d’un jeu de société, comme Monopoly. Expliquez aux élèves qu’ils doivent créer leur propre jeu de société pour montrer ce qu’ils ont appris dans leurs recherches en ligne. Les élèves peuvent travailler seuls, avec un partenaire ou en petits groupes.

2. Dans une séance de remue-méninges en classe ou en petits groupes, demandez aux élèves d’identifier les attributs d’un jeu de société divertissant. Notez les critère Pour en lire plus
Description
Les achigans à petite bouche et à grande bouche sont des exemples d’espèces exotiques envahissantes qui ont un impact sur la durabilité de nos écosystèmes indigènes en Colombie-Britannique. Les élèves explorent les ressources de cet objet d’apprentissage Menaces à la toile de la vie et le site Web Des envahisseurs parmi nous, puis créent un jeu de société qui démontre leur compréhension des questions concernant certaines espèces introduites.

Méthode
1. Donnez aux élèves le temps d’explore l’objet d’apprentissage et le site Web Des envahisseurs parmi nous. Apportez dans la classe un exemple d’un jeu de société, comme Monopoly. Expliquez aux élèves qu’ils doivent créer leur propre jeu de société pour montrer ce qu’ils ont appris dans leurs recherches en ligne. Les élèves peuvent travailler seuls, avec un partenaire ou en petits groupes.

2. Dans une séance de remue-méninges en classe ou en petits groupes, demandez aux élèves d’identifier les attributs d’un jeu de société divertissant. Notez les critères pour que chacun puisse les utiliser durant l’activité.

Des exemples de critères pourraient comprendre :
• Un jeu et des pièces colorés et visuellement intéressants.
• Des éléments d’adresse et de chance
• Des règles claires
• Certaines formes de richesse qui est échangeable
• Certaines connaissances requises (on peut inclure des cartes ou des questions)
• Des morceaux que l’on déplace grâce au hasard (une roue ou des dés)

3. En plus des critères du jeu de société, tous les jeux de société des élèves devraient incorporer ce qui suit :
• Le sujet des espèces exotiques
• Des exemples réels d’espèces exotiques en Colombie-Britannique qui ont un impact sur la durabilité des écosystèmes indigènes.
• La possibilité pour les joueurs de prendre des décisions éthiques à propos des espèces introduites
• La possibilité pour les joueurs de montrer du respect et de la sensibilité envers les espèces introduites et les écosystèmes indigènes.

Suggestions pour les discussions et la conception du jeu
Le traitement sans cruauté des animaux est un sujet qui anime les émotions et les opinions. Notre société a des problèmes avec le traitement réservé aux animaux que nous utilisons comme nourriture ou en recherche. Que doit-on penser des animaux sauvages introduits? Dans plusieurs cas, les espèces animales introduites font du tort aux animaux et aux plantes indigènes. La façon dont nous traitons les espèces introduites est-elle importante dans ces cas-là? Devrions-nous les éradiquer de toutes les façons possibles?

Les achigans à petite bouche et à grande bouche sont des espèces que les gens ont introduites intentionnellement dans de nouveaux écosystèmes dans l’ensemble du Canada dont le seul but était la pêche récréative. D’autres espèces exotiques sont déplacées accidentellement, telles que les vers de terre et les limaces de jardins, durant l’importation de plantes et de terre. Dans un cas comme dans l’autre, le comportement humain est à la source du problème.

4. Donnez aux élèves le temps de travailler sur leurs jeux de société en classe et à la maison, dans deux ou trois séances de soixante minutes. Choisissez une date d’échéance qui pourrait aussi une journée de jeux. Installez les jeux dans la classe pour que les élèves puissent circuler et jouer chacun des jeux. Donnez aux élèves la chance de jouer tout d’abord avec leur propre jeu pour qu’ils puissent identifier toute lacune dans leurs règles, les explications, etc. Il serait sage d’avoir des jeux supplémentaires au cas où il n’ y aurait pas assez de jeux pour faire jouer tous les joueurs.

Résumé
5. Évaluez les jeux selon les critères établis. En utilisant une feuille contenant la liste des critères de jeu, les élèves peuvent évaluer leur propre jeu et les jeux de leurs camarades de classe. Demandez aux élèves de sortir de la classe pendant l’évaluation de leur jeu par l’enseignant pour qu’il puisse faire des commentaires. Vous pouvez également inviter des élèves des autres classes à jouer les jeux de société si les classes travaillent sur les mêmes unités. Vous pouvez également incorporer les jeux dans d’autres activités scolaires.

Matériel suggéré : papier, carton, crayons-feutres ou peinture, ciseaux, cartes d’indice ou papier de construction coupé pour former des cartes, pièces de jeu, roue ou dés.

© 2011, Royal British Columbia Museum Corporation. Tous droits réservés.

Objectifs d'apprentissage

L’apprenant :
• Donnera des exemples de comment les espèces introduites peuvent avoir un effet sur les écosystèmes indigènes de la Colombie-Britannique
• Décrira comment le comportement humain peut avoir un impact sur les écosystèmes
• Montrera des comportements emphatiques et coopératifs dans un jeu de société
• Discutera des questions d’éthique à propos des espèces introduites.

Cet objet d’apprentissage est lié aux résultats d’apprentissage prescrits de la province de Colombie-Britannique, du ministère de l’Éducation et de l’ensemble des ressources intégrées pour les sciences de la 10e année.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons