Le flûtiste et compositeur Robert Aitken (né en 1939) a beaucoup contribué à l’épanouissement et à la promotion de la musique progressive en sa qualité de cofondateur et directeur artistique de New Music Concerts, une série continue de spectacles qui s’est déroulée sur 20 ans. Comme flûtiste, Aitken n’a jamais cessé de chercher, de développer et de maîtriser de nouvelles techniques instrumentales non traditionnelles, dont il utilise un grand nombre dans son œuvre Spiral, composée en 1975. Celle-ci contient tant de nouveaux sons, à la fois instrumentaux et électroniques, que le critique du Toronto Star, William Littler, a été amené à établir des similarités entre les sons entendus durant sa représentation et les sons d’un zoo, à l’heure où les animaux sont nourris. Spiral fut exécutée pour la première fois en 1975, par l’Orchestre du Centre national des Arts.
Le flûtiste et compositeur Robert Aitken (né en 1939) a beaucoup contribué à l’épanouissement et à la promotion de la musique progressive en sa qualité de cofondateur et directeur artistique de New Music Concerts, une série continue de spectacles qui s’est déroulée sur 20 ans. Comme flûtiste, Aitken n’a jamais cessé de chercher, de développer et de maîtriser de nouvelles techniques instrumentales non traditionnelles, dont il utilise un grand nombre dans son œuvre Spiral, composée en 1975. Celle-ci contient tant de nouveaux sons, à la fois instrumentaux et électroniques, que le critique du Toronto Star, William Littler, a été amené à établir des similarités entre les sons entendus durant sa représentation et les sons d’un zoo, à l’heure où les animaux sont nourris. Spiral fut exécutée pour la première fois en 1975, par l’Orchestre du Centre national des Arts.

© 2010, Centre national des Arts. Tous droits réservés.

Portrait du compositeur Robert Aitken

Le flûtiste et compositeur Robert Aitken (né en 1939) a beaucoup contribué à l’épanouissement et à la promotion de la musique progressive en sa qualité de cofondateur et directeur artistique de New Music Concerts. Comme flûtiste, Aitken n’a jamais cessé de chercher, de développer et de maîtriser de nouvelles techniques instrumentales non traditionnelles, dont il utilise un grand nombre dans son œuvre Spiral, composée en 1975.

Robert Aitken

© Robert Aitken


Norma Beecroft (née en 1934) a joué un rôle de premier plan dans de nombreux domaines de la musique canadienne à titre de compositrice (principalement de musique électronique) ainsi que de journaliste pour la radio de Radio-Canada, de réalisatrice et d’administratrice. Improvvisazioni Concertanti no 2, composée en 1970, fait partie d’un ensemble de trois œuvres du même titre. Il s’agit de la première composition dans laquelle Beecroft intègre des éléments aléatoires, invitant les musiciens à improviser certaines de leurs parties dans le cadre d’une structure contrôlée. L’œuvre s’ouvre sur une tonalité centrale en do, se poursuit avec une séquence improvisée qui provoque une confusion dans la texture, puis revient à la tonalité centrale de départ. La première d’Improvvisazioni Concertanti no 2 a été exécutée par l’Orchestre du Centre national des Arts, en 1971 Pour en lire plus
Norma Beecroft (née en 1934) a joué un rôle de premier plan dans de nombreux domaines de la musique canadienne à titre de compositrice (principalement de musique électronique) ainsi que de journaliste pour la radio de Radio-Canada, de réalisatrice et d’administratrice. Improvvisazioni Concertanti no 2, composée en 1970, fait partie d’un ensemble de trois œuvres du même titre. Il s’agit de la première composition dans laquelle Beecroft intègre des éléments aléatoires, invitant les musiciens à improviser certaines de leurs parties dans le cadre d’une structure contrôlée. L’œuvre s’ouvre sur une tonalité centrale en do, se poursuit avec une séquence improvisée qui provoque une confusion dans la texture, puis revient à la tonalité centrale de départ. La première d’Improvvisazioni Concertanti no 2 a été exécutée par l’Orchestre du Centre national des Arts, en 1971.

© 2010, Centre national des Arts. Tous droits réservés.

Portrait de la compositrice Norma Beecroft

Norma Beecroft a joué un rôle de premier plan dans de nombreux domaines de la musique canadienne à titre de compositrice ainsi que de journaliste pour la radio de Radio-Canada, de réalisatrice et d’administratrice. Improvvisazioni Concertanti no2 fait partie d’un ensemble de trois œuvres du même titre. Il s’agit de la première composition dans laquelle Beecroft intègre des éléments aléatoires, invitant les musiciens à improviser certaines de leurs parties dans le cadre d’une structure contrôlée.

Centre de musique canadienne

© Centre de musique canadienne


Michael Colgrass (né en 1932) a entamé sa carrière musicale à Chicago, comme percussionniste jazz. Il a étudié la composition occidentale à l’Université d’Illinois et a vécu et travaillé aux États-Unis et au Canada. Il a été classé dans le courant du « nouvel éclectisme » en raison de ses œuvres qui combinent le jazz et diverses techniques de composition occidentales non traditionnelles. Dans Delta, composée en 1979, Colgrass superpose souvent ces deux styles de sorte qu’on puisse les entendre simultanément. Cet agencement évoque avec beaucoup de sincérité son vécu et ses intérêts. Delta fut exécutée pour la première fois en 1979 par l’Orchestre du Centre national des Arts.
Michael Colgrass (né en 1932) a entamé sa carrière musicale à Chicago, comme percussionniste jazz. Il a étudié la composition occidentale à l’Université d’Illinois et a vécu et travaillé aux États-Unis et au Canada. Il a été classé dans le courant du « nouvel éclectisme » en raison de ses œuvres qui combinent le jazz et diverses techniques de composition occidentales non traditionnelles. Dans Delta, composée en 1979, Colgrass superpose souvent ces deux styles de sorte qu’on puisse les entendre simultanément. Cet agencement évoque avec beaucoup de sincérité son vécu et ses intérêts. Delta fut exécutée pour la première fois en 1979 par l’Orchestre du Centre national des Arts.

© 2010, Centre national des Arts. Tous droits réservés.

Portrait du compositeur Michael Colgrass

Le compositeur Michael Colgrass a été classé dans le courant du « nouvel éclectisme » en raison de ses œuvres qui combinent le jazz et diverses techniques de composition occidentales non traditionnelles. Dans Delta, composée en 1979, Colgrass superpose souvent ces deux styles de sorte qu’on puisse les entendre simultanément.

Paul Hoeffler

© Paul Hoeffler


R. Murray Schafer (né en 1933) a longtemps été connu un « transgresseur » des règles de la composition. Lorsqu’il sort des sentiers battus, c’est parfois et surtout pour provoquer les auditeurs et les musiciens. Cependant, sa créativité et son savoir-faire ne font jamais défaut. East ne fait pas exception à la règle. Cette œuvre renferme les techniques non traditionnelles privilégiées par Schafer, comme les lents glissandos harmonisés, et va jusqu’à mettre les musiciens au défi de chanter et de fredonner tout en jouant. Composée en 1972, East fut exécutée pour la première fois en 1973 par l’Orchestre du Centre national des Arts à Bath, en Angleterre.
R. Murray Schafer (né en 1933) a longtemps été connu un « transgresseur » des règles de la composition. Lorsqu’il sort des sentiers battus, c’est parfois et surtout pour provoquer les auditeurs et les musiciens. Cependant, sa créativité et son savoir-faire ne font jamais défaut. East ne fait pas exception à la règle. Cette œuvre renferme les techniques non traditionnelles privilégiées par Schafer, comme les lents glissandos harmonisés, et va jusqu’à mettre les musiciens au défi de chanter et de fredonner tout en jouant. Composée en 1972, East fut exécutée pour la première fois en 1973 par l’Orchestre du Centre national des Arts à Bath, en Angleterre.

© 2010, Centre national des Arts. Tous droits réservés.

Portrait du compositeur R. Murray Schafer

R. Murray Schafer (né en 1933) a longtemps été connu un «transgresseur» des règles de la composition. Lorsqu’il sort des sentiers battus, c’est parfois et surtout pour provoquer les auditeurs et les musiciens. East ne fait pas exception à la règle. Cette œuvre renferme les techniques non traditionnelles privilégiées par Schafer, comme les lents glissandos harmonisés, et va jusqu’à mettre les musiciens au défi de chanter et de fredonner tout en jouant.

André Leduc

© André Leduc


John Weinzweig (1913-2006) a été l’un des plus éminents compositeurs au Canada, et ce, en raison de son propre succès, mais également de celui de ces nombreux élèves compositeurs. Divertimento no 6 est une commande de Paul Brody, faite en 1972 à l’occasion du troisième Congrès mondial du saxophone. Weinzweig y exploite des techniques non traditionnelles, dont des méthodes instrumentales étendues comme le cliquetis des clés ou le fredonnement dans l’instrument. Il recourt à des techniques de composition sérielle comme source de matériel mélodique, notamment à la répétition de séries de notes, sans tonalité centrale. La première de Divertimento no 6 fut exécutée au troisième Congrès mondial du saxophone à Toronto, avec le soutien d’une bourse du Conseil des Arts du Canada.
John Weinzweig (1913-2006) a été l’un des plus éminents compositeurs au Canada, et ce, en raison de son propre succès, mais également de celui de ces nombreux élèves compositeurs. Divertimento no 6 est une commande de Paul Brody, faite en 1972 à l’occasion du troisième Congrès mondial du saxophone. Weinzweig y exploite des techniques non traditionnelles, dont des méthodes instrumentales étendues comme le cliquetis des clés ou le fredonnement dans l’instrument. Il recourt à des techniques de composition sérielle comme source de matériel mélodique, notamment à la répétition de séries de notes, sans tonalité centrale. La première de Divertimento no 6 fut exécutée au troisième Congrès mondial du saxophone à Toronto, avec le soutien d’une bourse du Conseil des Arts du Canada.

© 2010, Centre national des Arts. Tous droits réservés.

Portrait du compositeur John Weinzweig

John Weinzweig (1913-2006) a été l’un des plus éminents compositeurs au Canada, et ce, en raison de son propre succès, mais également de celui de ces nombreux élèves compositeurs. Dans son composition Divertimento no 6, Weinzweig exploite des techniques non traditionnelles, dont des méthodes instrumentales étendues comme le cliquetis des clés ou le fredonnement dans l’instrument.

John Weinzweig Estate

© John Weinzweig Estate


Objectifs d'apprentissage

Hors des sentiers battus : Techniques non traditionnelles et étendues est un module pédagogique conçu pour permettre aux élèves et aux enseignants d’atteindre les objectifs suivants :

• Comprendre et apprécier les stratégies non traditionnelles utilisées par les compositeurs pour créer de la musique nouvelle et singulière.
• Envisager le rôle de la « transgression de règles » en musique comme un moyen de remettre en question notre façon d’écouter, nos goûts et nos intérêts personnels.
• Établir un lien personnel avec les défis et les plaisirs de l’écoute, de la composition et de l’interprétation de la musique non traditionnelle.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons