En étudiant les diatomées actuelles dans diverses régions du monde, les scientifiques ont découvert que, selon les types, les diatomées préfèrent des conditions climatiques différentes. Votre tàche est de prédire le climat que connaissaient, il y a 7000 ans, cinq sites différents en vous fondant sur des échantillons de diatomées prélevées dans des sédiments lacustres à chacun de ces endroits. 

Après analyse, on a déterminé que ces prélèvements représentent plusieurs milliers d’années de dépôt. Pour chaque carotte, on a isolé la section correspondant approximativement à un âge de 7000 ans et on a monté sur une lame de microscope un spécimen du groupe de diatomées dominant dans ces couches.

Ouvrez le fichier Flash intitulé Qui suis-je et cliquez sur chacune des diatomées montées sur lame. En consultant les indices se trouvant dans la fenêtre latérale, identifiez chaque diatomée et consig Pour en lire plus

En étudiant les diatomées actuelles dans diverses régions du monde, les scientifiques ont découvert que, selon les types, les diatomées préfèrent des conditions climatiques différentes. Votre tàche est de prédire le climat que connaissaient, il y a 7000 ans, cinq sites différents en vous fondant sur des échantillons de diatomées prélevées dans des sédiments lacustres à chacun de ces endroits. 

Après analyse, on a déterminé que ces prélèvements représentent plusieurs milliers d’années de dépôt. Pour chaque carotte, on a isolé la section correspondant approximativement à un âge de 7000 ans et on a monté sur une lame de microscope un spécimen du groupe de diatomées dominant dans ces couches.

Ouvrez le fichier Flash intitulé Qui suis-je et cliquez sur chacune des diatomées montées sur lame. En consultant les indices se trouvant dans la fenêtre latérale, identifiez chaque diatomée et consignez son nom.

Grâce aux renseignements accompagnant les photos des diatomées vues avec un microscope électronique à balayage(en sous), inscrivez les préférences de chaque diatomée identifiée en matière de climat.

Discussion

En quoi cette méthode d'étude des climats existant il y a des milliers d'années est-elle importante ?

Quelle autre méthode les scientifiques utilisent-ils pour se renseigner sur les climats anciens ?

Pourquoi étudier les climats du passé ?

Approfondissement

Pour en savoir davantage sur les changements climatiques et l'Arctique d’aujourd'hui et de demain, consultez " http://www.nature.ca/sila/edu/albedo_f.ppt


© 2007, Musée canadien de la nature. Tous droits réservés.

Carte paléotectonique

Activité d'identification de diatomées

Alex Tirabasso
Musée canadien de la nature

© 2007, Musée canadien de la nature. Tous droits réservés.


Aulacoseira

Quelques espèces du genre Aulacoseira prospèrent sous la glace et se reproduisent à la fin de l'hiver et au début du printemps.

Paul Hamilton

© 2007, Musée canadien de la nature. Tous droits réservés.


Cyclotella

Les espèces appartenant au genre Cyclotella vivent en suspension dans les eaux des lacs et sont de bons indicateurs d'une courte période de couverture de glace et de saisons de végétation relativement longues.

Paul Hamilton

© 2007, Musée canadien de la nature. Tous droits réservés.


Cymbella

Certaines espèces de Cymbella préfèrent les conditions benthiques et les eaux froides ainsi qu'un milieu moins productif ou pauvre en nutriments. Les espèces appartenant à ce genre peuvent vivre dans une diversité d'habitats : sédiments et boues benthiques et même les tubes muqueux de certains vers.

Paul Hamilton

© 2007, Musée canadien de la nature. Tous droits réservés.


Nitzschia

Certaines espèces de Nitzschia sont associées à des environnements plutôt riches en nutriments, qui sont en général plus chauds.

Paul Hamilton

© 2007, Musée canadien de la nature. Tous droits réservés.


Staurosira

Certaines espèces de Staurosira se plaisent dans un milieu froid et pauvre en nutriments.

Paul Hamilton

© 2007, Musée canadien de la nature. Tous droits réservés.


Objectifs d'apprentissage

  • Mettre à profit ses connaissances scientifiques et technologiques
  • Décrire des interactions entre des facteurs biotiques et abiotiques dans un écosystème.
  • Valoriser le rôle et les contributions des sciences et de la technologie dans notre compréhension de phénomènes directement observables et ceux qui ne le sont pas


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons