Le nom Bouddha signifie « l’éclairé ». Le bouddhisme a été fondé en Inde dans les années 500 avant notre ère et lorsqu’il a fait son apparition au Japon en 552, il était déjà une tradition bien établie. Le bouddhisme a cependant beaucoup évolué et la forme qui a atteint le Japon s’appelait Mahayana et mettait l’accent sur la famille et la vénération des ancêtres, des idéaux déjà importants dans la culture japonaise. Il est parfois considéré comme une « religion des morts », car il y avait des funérailles, des cérémonies et des devoirs de prêtres, y compris l’entretien des cimetières du temple.

Mahayana croyait que les demandes (ex. : guérison ou prospérité) comprennent la récitation de sutras et la pratique de rituels et d’exercices spirituels, ainsi que l’utilisation d’objets (amulettes). Le Tantrisme voulait que la vérité absolue soit présente dans tous les phénom& Pour en lire plus
Le nom Bouddha signifie « l’éclairé ». Le bouddhisme a été fondé en Inde dans les années 500 avant notre ère et lorsqu’il a fait son apparition au Japon en 552, il était déjà une tradition bien établie. Le bouddhisme a cependant beaucoup évolué et la forme qui a atteint le Japon s’appelait Mahayana et mettait l’accent sur la famille et la vénération des ancêtres, des idéaux déjà importants dans la culture japonaise. Il est parfois considéré comme une « religion des morts », car il y avait des funérailles, des cérémonies et des devoirs de prêtres, y compris l’entretien des cimetières du temple.

Mahayana croyait que les demandes (ex. : guérison ou prospérité) comprennent la récitation de sutras et la pratique de rituels et d’exercices spirituels, ainsi que l’utilisation d’objets (amulettes). Le Tantrisme voulait que la vérité absolue soit présente dans tous les phénomènes, comme dans la mandala, diagrammes ou statues sacrés, le mantra, des sons sacrés (Om) et la mudra, gestes rituels. Les bouddhas sont souvent montrés en faisant des mudras, chacun d’entre eux ayant une signification particulière. Toutes ces choses ont eu une grosse influence sur l’iconographie (statues) bouddhiste au Japon.

© 2006, La Galerie d'art du Grand Victoria. Tous droits réservés.

Cette montre plusieurs caractéristiques d’un bouddha typique avec une expression calme, une robe et de longs lobes d’ore

Cette figure montre plusieurs caractéristiques d’un Bouddha typique. Note: une auréole derrière la tête; bosse sur la tête – connaissance supplémentaire; marque au-dessus des sourcils – perspicacité; expression calme – pensées profondes; longs lobes d’oreille où il a déjà porté des boucles; simple soutane de moine; mains tenues en mudra; jambes croisées avec le dessous de ses pieds vers le haut sur un trône en forme de lotus ouvert.

Inconnu
Héritage de Irving Dwinnell
18e siècle
JAPON
AGGV 67.80 a-c
© 2006, La Galerie d'art du Grand Victoria. Tous droits réservés.


Ce parchemin suspendu serait considéré un trésor national au Japon, s’il était au Japon.

Cette aquarelle sur parchemin suspendu avec des feuilles dorées sur la soie, qui peut être accrochée à un mur et utilisée pour la méditation, serait considérée un trésor national du Japon, si elle était au Japon.

Inconnu
Collection Fred et Isabel Pollard
vers 1392
JAPON
AGGV 1965.128.001
© 2006, La Galerie d'art du Grand Victoria. Tous droits réservés.


Bodhidarma, créateur du bouddhisme Zen, traversant le Yangzi sur des roseaux.

Bodhidarma, créateur du bouddhisme Zen, traversant le Yangzi sur des roseaux.

Ekun Fugai
Don de M. et Mme R.W, Finlayson, Toronto
vers 1625
CHINE
AGGV 79.2
© 2006, La Galerie d'art du Grand Victoria. Tous droits réservés.


Cette statue de bronze d’un bouddha à Kamakura est la deuxième de par sa taille au Japon et elle attire plusieurs visiteu

Cette statue, communément appelée Daibutsu, est située sur le terrain du temple Kotokuin à Kamakura, au sud de Tokyo. En tant que deuxième statue de par sa taille au Japon, elle attire plusieurs visiteurs.

Inconnu
Wikimedia Commons

Kamakura, JAPON
© Domaine public


Objectifs d'apprentissage

Les objectifs d’apprentissage suivants ont été créés avec des références nombreuses et spécifiques aux Résultats d’apprentissage prescrit (RAP) pour diverses années scolaires et sujets tels que décrits par le ministère de l’Éducation de la province de la Colombie-Britannique. Les parties qui reflètent directement les matières de langue sont en italique. Tous les textes applicables et les autres ressources d’apprentissage sont énumérés dans les bibliographies.

• Les élèves réviseront le mouvement du bouddhisme de l’Inde au Japon et comprendront les principes fondamentaux et la manière dont certaines organisations peuvent être créées ou empruntées pour répondre aux besoins ou aux demandes d’une société.
• Les élèves apprendront certains aspects du bouddhisme Mahayana, la forme qui s’est rendu au Japon et en comparant les divers types de bouddhisme (Mahayana, Zen), les élèves évalueront les éléments des systèmes de valeur dans et entre les cultures.
• Les élèves auront une appréciation accrue de la variété des formes d’art utilisées pour illustrer les enseignements du Bouddha (parchemins de méditation, statues, etc.) et de la façon dont l’expression artistique d’une société reflète sa culture.


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons