La vie communautaire des Inuits est aujourd’hui très différente. Nous avons dû adapter certaines de nos valeurs sociales essentielles à de nouvelles circonstances qui, pour des raisons tantôt économiques ou sociales, voire à la suite de changements aux structures politiques de nos propres communautés, nous dictaient de nouvelles manière de vivre. Ainsi, camions, motoneiges et un nombre sans cesse croissant de véhicules tout terrain conduits par des jeunes et des moins jeunes sont aujourd’hui couramment utilisés. Le transport des passagers et du fret par avion étant appelé à se développer, chacune de nos communautés dispose aujourd’hui de pistes d’atterrissage dotées d’aides à la navigation perfectionnées. Nous disposons également de magasins modernes pour l’achat de nourriture et de grands congélateurs pour conserver les ressources fauniques que nous prélevons. La plupart de nos communautés ont quelques kilomètres de route carrossable et leur environnement visuel ne serait plus imag Pour en lire plus
La vie communautaire des Inuits est aujourd’hui très différente. Nous avons dû adapter certaines de nos valeurs sociales essentielles à de nouvelles circonstances qui, pour des raisons tantôt économiques ou sociales, voire à la suite de changements aux structures politiques de nos propres communautés, nous dictaient de nouvelles manière de vivre. Ainsi, camions, motoneiges et un nombre sans cesse croissant de véhicules tout terrain conduits par des jeunes et des moins jeunes sont aujourd’hui couramment utilisés. Le transport des passagers et du fret par avion étant appelé à se développer, chacune de nos communautés dispose aujourd’hui de pistes d’atterrissage dotées d’aides à la navigation perfectionnées. Nous disposons également de magasins modernes pour l’achat de nourriture et de grands congélateurs pour conserver les ressources fauniques que nous prélevons. La plupart de nos communautés ont quelques kilomètres de route carrossable et leur environnement visuel ne serait plus imaginable sans poteaux de téléphone, fils électriques suspendus, réverbères et structures de télécommunications encombrant l’horizon.

Nos communautés sont placées sous la férule de gouvernements municipaux élus constitués d’un conseil et d’un maire. Les représentants officiels sont secondés dans l’exercice de leurs fonctions par des comités chargés de superviser des aspects particuliers de la vie communautaire. Ainsi, par exemple, on retrouve des comités de l’éducation, de la santé, des loisirs, des services sociaux et de ce triptyque d’activités que sont la chasse, la pêche et le piégeage ou trappage. Les églises continuent d’assurer le leadership spirituel ainsi que les activités de soutien destinées à aider les paroissiens à s’adapter aux rapides changements culturels.

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Village

Paysage de village en mutation.

Photographie d'Eric Loring.

© Eric Loring


À l’intérieur de la famille, c’est un type de changement différent que l’on peut observer. Ainsi, par exemple, les familles ont maintenant à leur disposition des récepteurs radio FM, des téléphones, des télévisions diffusant des émissions réalisées localement (Inuit Broadcasting Corporation) et retransmis par réseau (Television Northern Canada), des magnétoscopes, des jeux vidéos, des ordinateurs et des télécopieurs.

Tous ces médias électroniques sont reliés à l’autoroute de l’information au moyen de satellites de communication. Ce qui n’empêche pas les aînés de continuer d’exercer leurs talents de conteurs et les jeunes, quant à eux, d’allier leur désir d’acquérir des diplômes à un goût d’apprendre tout ce qu’il est possible d’apprendre sur les qualités, les valeurs et les traditions qui façonnent cette identité particulière et unique qu’est l’identit&eacut Pour en lire plus
À l’intérieur de la famille, c’est un type de changement différent que l’on peut observer. Ainsi, par exemple, les familles ont maintenant à leur disposition des récepteurs radio FM, des téléphones, des télévisions diffusant des émissions réalisées localement (Inuit Broadcasting Corporation) et retransmis par réseau (Television Northern Canada), des magnétoscopes, des jeux vidéos, des ordinateurs et des télécopieurs.

Tous ces médias électroniques sont reliés à l’autoroute de l’information au moyen de satellites de communication. Ce qui n’empêche pas les aînés de continuer d’exercer leurs talents de conteurs et les jeunes, quant à eux, d’allier leur désir d’acquérir des diplômes à un goût d’apprendre tout ce qu’il est possible d’apprendre sur les qualités, les valeurs et les traditions qui façonnent cette identité particulière et unique qu’est l’identité inuite.

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Salon

Les maisons préfabriquées offrent aux familles des possibilités d'habitation nouvelles.

Photographie d'Eric Loring.

© Eric Loring


Les systèmes scolaires dont nos communautés travaillent actuellement à se doter accordent beaucoup de soin à l’élaboration d’un cursus qui permettra aux enfants à la fois d’acquérir une éducation « moderne » et de continuer à apprécier le caractère unique de notre culture et de notre patrimoine. Nos enfants apprennent en grandissent à combiner deux modes de vie distincts. L’apprentissage de la langue Inuktitut est, dans cette optique, fondamental. Il est en effet essentiel de placer notre langue au centre de programmes faisant appel à notre connaissance particulière de la géographie et des ressources de notre environnement pour honorer notre histoire, nos valeurs et nos habitudes et souligner l’importance de notre savoir-faire traditionnel. Les Inuits jouissent par conséquent d’un programme éducatif à trois paliers dont chacun correspond à un lieu particulier : l’école proprement dite, la famille et les aînés et, enfin, l’école de la vie. Chacun a quelque chose d&r Pour en lire plus
Les systèmes scolaires dont nos communautés travaillent actuellement à se doter accordent beaucoup de soin à l’élaboration d’un cursus qui permettra aux enfants à la fois d’acquérir une éducation « moderne » et de continuer à apprécier le caractère unique de notre culture et de notre patrimoine. Nos enfants apprennent en grandissent à combiner deux modes de vie distincts. L’apprentissage de la langue Inuktitut est, dans cette optique, fondamental. Il est en effet essentiel de placer notre langue au centre de programmes faisant appel à notre connaissance particulière de la géographie et des ressources de notre environnement pour honorer notre histoire, nos valeurs et nos habitudes et souligner l’importance de notre savoir-faire traditionnel. Les Inuits jouissent par conséquent d’un programme éducatif à trois paliers dont chacun correspond à un lieu particulier : l’école proprement dite, la famille et les aînés et, enfin, l’école de la vie. Chacun a quelque chose d’essentiel à apporter à nos enfants pour qu’ils puissent faire face aux tâches difficiles mais stimulantes de l’avenir.

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Salle de classe

Dans le Nord, l'éducation se fait à travers la langue inuktitut dès les premières années.

Photo offerte par la voix nationale des Inuits du Canada

© La voix nationale des Inuits du Canada


Dans toutes les communautés inuites, surtout celles des grands centres régionaux, l’activité économique tend à se diversifier de plus en plus. Pourtant, l’intérêt que l’on accorde aujourd’hui aux nouvelles préoccupations économiques n’a pas émoussé le désir profond de l’ensemble de la communauté inuite de conserver un mode de vie axé sur la chasse. Si un observateur inattentif de notre vie communautaire peut ne pas percevoir l’importance que les activités traditionnelles occupent encore dans notre vie, il ne pourrait manquer de noter la profondeur des liens que chaque Inuit entretient encore aujourd’hui avec la nature. Le rythme du cycle saisonnier est inscrit au cœur même de notre culture. Il ordonne depuis toujours ce qui appartient en propre à notre terre et à notre mentalité.
Dans toutes les communautés inuites, surtout celles des grands centres régionaux, l’activité économique tend à se diversifier de plus en plus. Pourtant, l’intérêt que l’on accorde aujourd’hui aux nouvelles préoccupations économiques n’a pas émoussé le désir profond de l’ensemble de la communauté inuite de conserver un mode de vie axé sur la chasse. Si un observateur inattentif de notre vie communautaire peut ne pas percevoir l’importance que les activités traditionnelles occupent encore dans notre vie, il ne pourrait manquer de noter la profondeur des liens que chaque Inuit entretient encore aujourd’hui avec la nature. Le rythme du cycle saisonnier est inscrit au cœur même de notre culture. Il ordonne depuis toujours ce qui appartient en propre à notre terre et à notre mentalité.

© 2000, RCIP. Tous droits réservés.

Enfants

Nos enfants apprennent en grandissant à combiner deux modes de vie distincts.

Photographie d'Eric Loring.

© Eric Loring


Objectifs d'apprentissage

L’apprenant va :
  • décrire une communauté inuite moderne ;
  • décrire la maison d’une famille inuite d’aujourd’hui ;
  • décrire le système scolaire dont jouissent aujourd’hui les Inuits ainsi que leur système économique.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons