Olivia: Where lies your text?
Viola: In Orsino’s bosom.
Olivia: In his bosom? In what chapter of his bosom?
Viola: To answer by the method, in the first of his heart.

(Olivia : Où est votre texte ?
Viola : Dans le cœur d’Orsino.
Olivia : Dans son cœur ? Dans quel chapitre de son cœur ?
Viola : Pour répondre méthodiquement, dans le premier chapitre de son âme).
(Shakespeare, Twelfth Night (Le soir des Rois))
(Traduction de François-Victor Hugo, Édition Garnier Frères, 1961)

La notion voulant que le cœur soit le siège des émotions, de la pensée et de la mémoire a donné lieu, au Moyen-Âge, à la métaphore du cœur comme « livre ouvert ». Par la suite, cette métaphore s’est concrétisée sous la forme de collections de prières, de poèmes et de chants réunis dans des volumes en forme de cœur. La représentation iconique d’un cœur symétrique que nous connaissons aujourd’hui est entrée en vogue vers le début du XV<sup>e</sup> siècle, alors que Chaucer établissait les premiers liens explicites entre la Saint-Valentin et la célébration de l’amour.
RCIP

© 2004, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons