Nom de l’espèce : la bactérie Yersinia pestis ou bacille de la peste

Nom de la maladie : peste

Historique de la maladie

Passé : au Moyen Âge, cette maladie était appelée « mort noire » à cause des taches noires qu’elle provoquait sur la peau.

Présent : aux États-Unis, les infections sont plutôt rares (environ vingt-cinq cas par année) et le taux de mortalité est de 15 % chez les sujets infectés. Au Canada, aucun cas de peste n’a été rapporté depuis un bon nombre d’années.

Mode d’action du micro-organisme : la bactérie se multiplie dans le sang et bloque les défenses naturelles de la personne atteinte.

Symptômes de la maladie : les premiers symptômes de la maladie sont généralement non spécifiques. Ces symptômes sont la fièvre, des douleurs musculaires, des frissons, des nausées, des maux de gorge et des maux de tête. Lorsque la maladie est plus avancée, il y a gonflement des ganglions. Ces gonflements sont appelés bubons. De plus, une hémorragie sous-cutanée apparaît, causant des taches noires sur la peau. Une peste non traitée est fatale dans 50 à 60 % des cas entre trois et cinq jours. Dans certains cas, les microbes peuvent envahir les poumons.

Période d’incubation : d'un à sept jours

Période de transmissibilité : dans des conditions appropriées, les puces peuvent transmettre la maladie pendant des mois.

Propagation : cette maladie se répand par les rongeurs et leurs puces qui peuvent transmettre les microbes aux autres animaux comme aux humains. C’est la morsure de la puce porteuse du microbe qui transmet la maladie.

Réservoir : les rongeurs sauvages comme les écureuils. Les chats domestiques peuvent quelquefois être la source d’infection.

Découvreur de l’espèce : Kitasato et Yersin en 1894

Traitement de la maladie : l’utilisation de certains antibiotiques comme la streptomycine ou la tétracycline

Distribution de l’espèce : la plupart des montagnes et hautes terres rurales de l’Afrique, de l’Asie et de l’Amérique du Sud

Prévention : vaccin

Vaccin : il existe un vaccin constitué de la bactérie tuée et administré en trois doses.

Autres : Dans certaines régions endémiques, la vaccination peut être recommandée si l’on craint le contact direct avec des rongeurs.


Dennis Kunkel Microscopy, Inc.

© Dennis Kunkel Microscopy, Inc.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons