Nom de l’espèce : Streptococcus pyogenes (bactérie mangeuse de chair)

Nom de la maladie : fasciitis nécrosante

Mode d’action du microbe : la bactérie pénètre généralement dans le corps par une blessure mineure comme une coupure ou une ecchymose ou par une plaie consécutive à une chirurgie. Les bactéries se logent alors dans les tissus recouvrant les muscles puis les tuent par la production de différentes toxines (poisons). Les tissus morts donnent alors l'apparence d'une « chair mangée ».

Symptômes de la maladie : au début de la maladie, les symptômes consistent en des douleurs musculaires, de la fièvre, des vomissements, de la diarrhée et un malaise généralisé. D’autres symptômes peuvent également se présenter comme une baisse de pression artérielle, une éruption cutanée et une douleur localisée persistante (foyer d'infection). Dans les cas extrêmes, un choc toxique et même la mort peuvent survenir.

Période d’incubation : un à trois jours

Période de transmissibilité : de 10 à 21 jours. La transmissibilité peut être réduite à une période de moins de 24 heures lorsqu’un traitement adéquat par antibiotiques est administré.

Réservoir : les humains

Propagation : contact direct avec des personnes infectées ou des objets contaminés par contact de gouttelettes respiratoires. La bactérie peut provenir de la personne elle-même puisque ce microbe vit naturellement chez certains d'entre nous.

Traitement de la maladie : antibiotiques, essentiellement la pénicilline

Distribution de l’espèce : partout dans le monde, hormis certaines souches localisées plus précisément à certains endroits

Prévention : sensibilisation des personnes quant aux modes de transmission. Éviter les situations qui favorisent la propagation de la bactérie comme le contact avec des personnes infectées, etc.

Vaccin : non disponible

Autres : il existe plusieurs souches de Streptococcus pyogenes. L’une d’entre elles cause la fasciitis nécrosante, d'autres peuvent causer différentes maladies comme une infection de la gorge ou de la peau, la scarlatine et la fièvre rhumatismale. Les symptômes de la scarlatine sont des éruptions cutanées sur le tronc, de la fièvre, des maux de gorge et un changement de couleur de la langue qui devient framboisée. La fièvre rhumatismale, pour sa part, est une maladie auto-immune causée par l'infection préalable à S. pyogenes. Les symptômes de cette maladie sont des lésions inflammatoires impliquant les articulations, les tissus sous-cutanés et le système nerveux central ainsi que l'atteinte des valvules cardiaques.


Musée Armand-Frappier

© Musée Armand-Frappier, 2008. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons