Située entre l’environnement domestique et celui de l’atelier d’artiste, La chaise de paille, de 1959, est à la jonction entre la nature morte et la scène d’intérieur. Cette œuvre de Jeanne Rhéaume fut réalisée dans une période très productive de l’artiste, juste avant que celle-ci ne développe un intérêt pour la tapisserie. Cette peintre montréalaise fut membre de la Société d’art contemporain. Elle a subi l’influence d’Alfred Pellan et signé le manifeste Prisme d’Yeux qui rejetait les règles de l’académisme. Reconnue pour ses paysages, elle a également réalisé des natures mortes. La chaise de paille se démarque par sa perspective aplatie, son tracé assuré et par ses couleurs vives.
Réseau canadien d'information sur le patrimoine
Instituto Nacional de Bellas Artes, Consejo Nacional para la Cultura y las Artes, Secretaría de Relaciones Exteriores, Glenbow Museum, McMichael Canadian Art Collection, Musée d'art de Joliette, Louisiana State Museum

© 2002, RCIP. Tous droits réservés.

Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons