Représentation fidèle de la danse autochtone à la résidence du gouverneur, à Fredericton, au Nouveau Brunswick, le 1er j

© Province du Nouveau-Brunswick. Tous droits réservés.

Introduction

À leur arrivée au Canada atlantique, les Européens ont établit des relations commerciales avec les Premières Nations et des traités ont été signés dans un esprit de paix et d’amitié. Dans de telles relations, les deux parties se considéraient indépendantes l’une de l’autre et les avantages commerciaux n’étaient pas la seule raison de leur participation. On croyait aussi à l’existence d’un lien entre chaque chose. Dans la vision du monde des Premières Nations, le pouvoir résidait dans l’aptitude à entretenir de nombreuses relations et à éviter les conflits. C’était dans l’esprit de cette vision du monde que des traités ont été signés. On comprend bien aujourd’hui qu’aucune des parties ne tentait de contrôler l’autre, mais que chacune cherchait plutôt à établir un dialogue négocié, acceptable aux deux parties. La Chaîne d’alliance des traités ont été créée dans le cadre de ce processus mutuellement respectueux de renouvellement et de ratification de traités. Le premier traité de la Chaîne d’alliance des traités ont été négocié à Boston le 15 décembre 1725 et il a été signé par les chefs des Mi’kmaq, des Wolastokwiyik (Malécites) et des Passamaquoddy à Annapolis Royal le 4 juin 1726. Plus de 250 ans plus tard, en 1982, les traités ont été enchâssés dans la Constitution canadienne. Une telle reconnaissance officielle a accordé plus d’importance à l’esprit initial des relations établies par les traités et elle a contribué à maintenir une tradition vieille de deux cents ans. Depuis, la Cour suprême du Canada a reconnu la validité de ces traités dans deux affaires : Simon (1985) et Marshall (1999). Pour la première fois dans l’histoire du Canada, les traités ratifiés par la Confédération des Wabanaki ont été maintenus par la Cour suprême du Canada.


Page d'accueil du Centre des enseignants | Trouvez des ressources d'apprentissage et des plans de leçons